Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Biblissimo

Biblissimo

Vous trouverez ici des documents visant à une meilleure connaissance de la Bible, Ancien et Nouveau Testaments. Ils représentent le fruit de recherches personnelles. Je les mets à votre disposition en vous demandant de respecter les droits d'auteur. Bon travail!


COURS D'INTRODUCTION A SAINT PAUL. I-III: Introduction au cours

Publié par Biblissimo sur 8 Août 2011, 10:10am

Catégories : #Corpus paulinien

I. But et limites de cet exposé

 

Le but de ce document est de proposer les principaux moyens de pénétrer dans le sens authentique de ces Lettres pauliniennes qui sont une part importante de la tradition chrétienne. Elles constituent une forme incontournable de l’Évangile. Les connaître dans leur spécificité, dans leur extraordinaire richesse, dans leur dimension doctrinale et pratique, les situer par rapport à aux traditions représentées par les évangiles canoniques, est indispensable.

Compte-tenu des limites imposées par un cours de 40 heures, nous avons sélectionné des approches méthodologiques, des textes et des thèmes. Cette sélection apparaîtra arbitraire, mais elle était nécessaire. Par exemple, la présentation des « Lettres pastorales » (les 2 lettres à Timothée et la lettre à Tite) ne prendra que quelques lignes, tandis que nous présenterons avec précision l’argumentation de Paul dans les 8 premiers chapitres de la Lettre aux Romains.

Un effort consistera à ponctuer de manière assez précise la vie de Paul sur la base des informations sérieuses qui nous sont parvenues, que ce soit par ses propres écrits ou par les souvenirs de Luc dans les Actes des Apôtres. En effet, on ne peut pas séparer ses écrits de sa vie, notamment de ses options religieuses et de sa double culture. De même, on ne peut pas les séparer de leurs destinataires de sorte qu’il est indispensable de situer les communautés que Paul a fondées et à qui il s’adresse. De fait, les écrits de Paul sont inséparables de son histoire et de sa personnalité tout comme des problèmes auxquels il doit faire face dans l’exercice de sa responsabilité d’apôtre.

II. Pourquoi les Lettres de saint Paul sont-elles si importantes ?

Trois thèmes majeurs de la théologie catholique dépendent directement des lettres de Paul :

1- La réflexion sur la mort et la résurrection de Jésus comme cause de la rédemption ;

2- La vision de l’Église comme Corps unique rassemblant tous les baptisés autour de leurs pasteurs ;

3- La manière dont l’exaltation du Christ au-dessus de toute créature (et pas seulement son rôle de Messie envoyé pour le peuple Juif) illumine toute la foi chrétienne.

D’autres thèmes sont constamment d’actualité et méritent qu’on les étudie sérieusement :

4- Le rapport entre vie chrétienne et attente du retour du Christ dans sa gloire ;

5- La manière dont la morale, individuelle et communautaire, est fondée sur le Christ, et ses conséquences sur l’anthropologie, par exemple le rôle de la femme dans la famille et dans l’Église et les exigences de la mission apostolique ;

6- La question du mal, et en particulier du « péché originel » et de son interprétation par le courant majoritaire de la tradition catholique depuis saint Augustin.

Comme Paul semble exercer son ministère pastoral et développer sa réflexion théologique de manière indépendante des Douze, certains se demandent s’il n’a pas donné au kérygme apostolique une dimension se projetant au-delà de l’enseignement de Jésus de Nazareth. Le « Christ de la foi » de Paul aurait sublimé le Jésus de Nazareth historique transmis par les Douze et les premiers disciples…

Personne ne peut prétendre tout connaître de la pensée de Paul : ses lettes ne représentent qu’une partie de sa doctrine, de ses options de pasteur, de son lien personnel avec Dieu dans le Christ et l’Esprit Saint. On espère seulement mieux comprendre comment est fondée sa pensée telle qu’elle se présente dans les écrits qui nous sont parvenus.

III. Quelques éléments d’herméneutique

Notre cours va se baser sur des textes, des écrits. De plus, des écrits anciens : près de 2.000 ans nous en séparent ! Ils proviennent de personnes que nous ne connaissons que par eux (à quelques exceptions près) ; ils appartiennent à une culture et abordent des problématiques qui nous sont souvent étrangères. Ils ont été écrits dans une langue ancienne. Tout cela exige une méthodologie adaptée, respectueuse des lois de l’herméneutique. Ici, il s’agit d’herméneutique biblique néotestamentaire.

III.1 Le genre littéraire

Il nous faudra prendre en compte le genre littéraire correspondant aux écrits que nous lirons. En gros, il s’agit du « genre épistolaire », puisque Paul respecte les conventions établies dans le monde gréco-romain. Dans le détail, c’est-à-dire dans l’analyse des sections de ces lettres, le lecteur se trouvera devant d’autres genres littéraires : hymnique, d’interprétation rabbinique, prophétique (exhortatif), narratif… Dans plusieurs lettres, le ton de certains passages est clairement polémique.

III.2 Le recours à la culture de Paul

Tout écrit est daté, situé. Car tout écrivain s’exprime avec les instruments culturels reçus par son éducation et selon son caractère, ses intentions, les destinataires. Pour ce qui est de Paul, le lecteur doit se familiariser avec deux cultures : la tradition juive dans laquelle Paul est né et a été éduqué et la culture grecque qu’il maîtrise bien.

Les spécialistes, ceux dont nous lisons les études, se doivent de maîtriser la langue grecque, avec laquelle les Lettres ont été rédigées, langue maternelle de Paul en même temps que l’hébreu et l’araméen : aucune traduction ne peut se substituer à une interprétation du texte original.

Pour ce qui est de la culture juive, on sait que Paul fait souvent référence à la tradition « rabbinique » de son temps : on trouve en effet chez lui des éléments caractéristiques de l’argumentation utilisée dans les débats des rabbins (p. ex., les règles codifiées par Hillel au 1er siècle) ; d’autres sont tirés directement des traditions orales enseignées aux Juifs depuis la restauration du Judaïsme au 2ème siècle (les notices d’interprétation du texte biblique insérées dans les Targums). Ce domaine de l’interprétation, désormais incontournable, s’est développé ces dernières décennies.

III.3 Le rapport entre les Lettres et l’histoire

Les lettres pauliniennes sont situées dans une histoire très précise, celle de la fondation de communautés chrétiennes par l’apôtre Paul, dans diverses régions de l’Asie mineure et de la Grèce du 1er siècle de l’ère chrétienne. Elles ne peuvent être comprises qu’en prenant en compte le rapport entre le contenu de ces lettes et l’histoire de Paul et des communautés auxquelles il s’adresse. En effet, de nombreuses sections des lettres ou une multitude de détails font directement référence à des événements, à des personnes, à des situations, à des débats, à des crises de ces communautés.

L’étude du rapport entre les Lettres et les communautés suppose donc une excellente connaissance de l’histoire, celle de Paul comme celle du milieu gréco-romain, et, de plus, des rapports entre Paul et les autres autorités chrétiennes, entre la pensée de Paul et les courants doctrinaux ou éthiques existant dans l’ensemble des communautés dispersées entre Alexandrie et Rome, avec pour principaux centres Jérusalem et Antioche.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

madoluciediatta@gmail.com 01/07/2014 10:19

Très intéressant

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents